Portes de garage : une solution pour chaque espace

porte garage

Si la sécurité demeure le critère essentiel pour le choix d’une porte de garage, le confort, ainsi que l’esthétisme et le prix, détermine aussi l’option d’achat. Comme tous les systèmes d’ouverture, la porte de garage pose, d’une part, le choix du matériau et, d’autre part, celui du mécanisme.

Les matériaux :

Bien choisir le matériau de sa porte de garage et l’une des premières étapes :

– Le bois : son atout est surtout esthétique. Chaleureux, il est facile à coordonner avec le style et la teinte de la maison.
– Le PVC : léger, économique et sans entretien
– L’aluminium : résistant, durable et léger à la fois
– L’acier : en double paroi, il assure une isolation parfaite

Sous les climats exposés aux agressions de l’air marin, il est préférable d’éviter le bois et l’acier.

Les différentes portes de garage.

Choisir le types d’ouverture pour son garage est également une des étapes importante dans ce projet :

– Les portes basculantes : à bras d’équilibrage, le panneau circule sur des rails de guidage. Elles ont l’inconvénient de déborder légèrement vers l’extérieur mais l’avantage d’avoir une ouverture très facile. Avec un contrepoids, la porte glisse à l’intérieur sans déborder mais nécessite un espace suffisant en hauteur sans être gênée par le véhicule.

– Les portes sectionnelles : en accordéon, elles se replient de façon latérale, et laissent toute la partie haute du garage libre, ou en hauteur, en glissant vers le plafond. Dans ce cas, elles n’ont aucun débordement extérieur.

– Les portes à enroulement : se déroulant comme un volet, elles sont la solution idéale pour optimiser l’espace du garage, surtout lorsque celui-ci est réduit.

– Les portes à battants : plus simples, elles ont l’inconvénient d’exiger un espace de recul suffisant pour permettre l’ouverture mais ne causent aucun encombrement à l’intérieur du garage.

Motorisation de la porte de garage.

Réservée aux portes basculantes, aux sectionnelles au plafond ou à enroulement, la motorisation offre l’aisance d’une commande à distance, qui déclenche aussi l’éclairage. Il est souhaitable de l’acquérir en même temps que la porte, même si elle peut être installée sur une porte de garage existante. Le moteur peut être intégré à la porte, système silencieux mais plus cher qu’une motorisation posée au plafond, tout est une question de budget et d’entretien.

Sécurité.

La norme européenne NF EN 13241-1 définit les éléments de sécurité indispensables à une utilisation sans incident, en particulier des systèmes anti-chute, d’arrêt sur obstacle et de protection contre l’effraction.