Tout savoir sur l’installation électrique

Tout savoir sur l’installation électrique

L’électricité est indispensable au sein d’un logement, aussi bien pour l’éclairage que pour le fonctionnement de nos divers appareils, voire le chauffage. Quel est le coût installation électrique ? Découvrons la réponse à cette question dans notre petit Guide de l’électricité : en le lisant vous pourrez tout savoir sur l’installation électrique ou presque…

Quel est le coût installation électrique ?

Le coût installation électrique est généralement inclus dans celui d’une construction neuve, sauf pour les rares particuliers qui agissent eux-mêmes comme maître d’ouvrage et coordonnent leur chantier. Le coût détaillé n’est donc pas visible en tant que tel, mais on peut l’estimer entre 3 et 6 % du prix du logement.

Le coût installation électrique dans le cadre d’une rénovation complète d’une installation existante s’apprécie en fonction de la surface du logement. Il faut compter généralement un budget minimal d’une centaine d’euros par mètre carré, voire plus si le logement présente des contraintes spécifiques.

Vous avez toujours voulu tout savoir sur l’installation électrique sans jamais oser le demander ?

Les diverses normes régissant l’installation électrique visent bien évidemment à protéger les occupants d’un logement contre les risques d’électrocution ou d’incendie d’origine électrique. Lors d’une construction neuve ou de la rénovation intégrale d’une installation existante, c’est la norme NF C 15-100 qui est appliquée : l’électricien responsable de l’installation est le garant de sa bonne application, et il doit établir une attestation de conformité à cette norme validée par le CONSUEL (Comité national pour la sécurité des usagers de l’électricité). La norme actuelle impose notamment la présence d’un disjoncteur différentiel sensible, un nombre minimum de prises par pièce, le respect des volumes de sécurité dans la salle de bains, etc.

En ce qui concerne un logement ancien hors réfection de l’installation électrique, la seule obligation est l’établissement d’un diagnostic électrique avant toute location ou vente : ce diagnostic validera le bon état de l’installation et sa sécurité. Il n’y a en revanche aucune obligation particulière lorsque l’on habite soi-même le logement (ou qu’on le met gracieusement à la disposition d’un proche), mais le bon sens commande quand même de surveiller l’état de son installation !

Si la lecture de notre petit Guide de l’électricité vous a convaincu de la nécessité d’entreprendre des travaux, n’hésitez pas à consulter notre annuaire de professionnels qualifiés pour choisir l’électricien qui fera les travaux nécessaires !