Mur intérieur : murs porteurs ou cloisons, quelles différences ?

Mur intérieur : murs porteurs ou cloisons, quelles différences ?

Le mur intérieur d’une maison peut appartenir à deux types bien différents, murs porteurs ou cloisons. Découvrons ensemble les différents types de cloisons et leurs différences intrinsèques.

Les différents types de murs pour ma maison

Les murs porteurs ou cloisons ont des fonctions bien différentes en fonction de leurs différents types.

Les murs porteurs participent à la transmission des charges que supporte le bâtiment : ils contribuent ainsi par exemple à supporter le plancher de l’étage supérieur ou encore le poids de la charpente et de la toiture. Leur fonction est donc structurelle : ils sont essentiels à la solidité et la stabilité de la maison. Abattre un mur porteur peut compromettre l’ensemble du bâtiment et ne peut être réalisé qu’en ayant procédé à des travaux complexes. Inversement les matériaux des murs porteurs doivent être choisis pour leur résistance et leur capacité à transmettre les charges.

Les cloisons sont au contraire de simples séparations au sein de la demeure : une cloison, c’est un mur intérieur destiné à aménager la maison, par exemple en créant une pièce ou un couloir. La cloison a donc une fonction de distribution de l’espace. Les matériaux privilégiés sont donc des matériaux relativement légers, afin d’éviter de charger inutilement les structures du bâtiment. Des matériaux offrant de bonnes qualités d’isolation seront préférables (par exemple pour éviter que l’occupant d’une chambre ne soit perturbé dans son sommeil par le bruit dans les autres pièces).

Les différences de matériaux pour les murs porteurs ou cloisons

Les matériaux privilégiés pour les murs porteurs sont typiquement le béton armé, les parpaings ou bien encore la brique. Ces matériaux sont choisis notamment pour leurs performances mécaniques : ils encaissent facilement les charges impliquées par leur fonction.

Le mur intérieur non porteur peut au contraire être réalisé dans à peu près n’importe quel matériau. Le placoplatre est une solution économique souvent privilégiée, notamment en raison de l’existence de différents types adaptés à des usages particuliers. Une telle cloison peut aussi être réalisée en brique. Dans tous les cas, il est aisé d’abattre une cloison, puisque celle-ci n’a pas de fonction structurelle.

Maintenant que vous connaissez mieux les différences entre murs porteurs ou cloisons, n’hésitez pas à consulter notre annuaire de professionnels afin de choisir l’artisan qualifié qui vous conseillera et vous aidera dans l’aménagement intérieur de votre maison !