Travaux d’extension

Travaux d’extension

Les événements de la vie font que l’on se sent parfois à l’étroit dans sa maison : l’agrandissement de la famille ou le démarrage d’une activité professionnelle peuvent nécessiter plus de m2. Quels sont les travaux d’extension envisageables et notamment les travaux de gros œuvre requis ? Combien faut-il envisager comme prix au m² pour les travaux d’extension de maison ?

Quels sont les travaux d’extension possibles ?

La solution la plus classique pour s’agrandir consiste à réaliser une extension attenante à la maison existante. La nouvelle pièce se rajoute ainsi, moyennant le percement d’une ouverture dans une paroi. L’extension peut être réalisée dans la continuité architecturale de la maison, ou au contraire rechercher volontairement le contraste (extension contemporaine vs architecture traditionnelle).

Une autre possibilité consiste à surélever la toiture pour aménager un étage supplémentaire. Cette option a l’avantage de ne pas nécessiter d’emprise supplémentaire au sol, et est donc bien adaptée à des terrains exigus. Elle a en revanche pour inconvénient de venir surcharger la structure existante, ce qui implique de vérifier qu’elle peut bien encaisser cette surcharge, voire de réaliser des travaux de consolidation.

La dernière solution est la réalisation d’une annexe indépendante. C’est certainement la solution la moins onéreuse et la moins contraignante, mais c’est souvent un pis-aller : il n’y a par définition pas de communication intérieure entre l’annexe et la maison ; de plus, sauf lourds travaux, l’annexe n’offrira pas tous les éléments de confort (pas d’eau courante notamment).

Quel est le prix au m² pour les travaux d’extension de maison ?

La facture prévisible pour les travaux d’extension classiques est de 800 à 2 500 euros par mètre carré, en fonction des solutions choisies et des contraintes. La solution la moins onéreuse est généralement la réalisation d’une extension en bois attenante à la maison. Les annexes séparées sont certes moins coûteuses, mais au prix d’un confort et d’un service moindres.

Quelles sont les formalités pour réaliser une extension ?

Une simple déclaration préalable de travaux est parfois suffisante, lorsque l’extension est petite (moins de 20 m2 ou de 40 m2) et qu’elle n’entraîne pas de dépassement du seuil de 150 m2 de surface. Dans les autres cas, il est nécessaire de demander un permis de construire. Il faut aussi s’assurer qu’aucune protection particulière (site protégé, etc.) ou disposition du PLU ne s’oppose à l’extension envisagée.

N’hésitez pas à consulter notre annuaire de professionnels sélectionnés pour choisir celui qui réalisera pour vous les travaux de gros œuvre nécessaires à votre extension !