Quand faut-il effectuer une réfection de sa toiture ?

refection toiture

Les raisons qui justifient d’effectuer une réfection du toit sont nombreuses. Celles-ci dépendent de votre situation et de l’entretien préalable de votre toiture. Un spécialiste devrait examiner la charpente et vous conseiller les solutions les plus appropriées.

Quand c’est indispensable

Lorsque votre bâtiment a subi des dégâts importants causés par des intempéries, ou lorsque les problématiques deviennent récurrentes, alors de simples réparations ne suffisent plus. Vous n’avez pas vraiment le choix de refaire la toiture pour préserver l’étanchéité de votre maison.

Quand le soleil est au rendez-vous

Les conditions idéales pour refaire son toit sont par beau temps. Les canicules et les périodes de chaleur intense ne sont pas recommandées pour entreprendre la pose d’un revêtement de toiture, à la fois pour les matériaux et pour les personnes qui doivent s’exposer à ces conditions extrêmes. Celles-ci pourrait subir des coups de chaleur et devoir composer avec de graves problèmes de déshydratation.

Le printemps s’avère un excellent choix de saison, car il permet de profiter par la suite de l’été sans avoir à se préoccuper de travaux extérieurs. L’automne est également tout indiqué afin de bénéficier d’une étanchéité à toute épreuve avant la saison froide.

Voilà qui était bien calculé

Chaque année, assurez-vous de faire vérifier l’état de votre toit. Il est en est de même après chaque épisode de grosse tempête accompagnée de fortes rafales de vent.

Planifiez régulièrement la visite d’un couvreur, dépendamment de l’ancienneté de vos installations : tous les dix ans pour un toit datant d’une dizaine d’années, tous les deux ans si votre toit a fêté ses 20 ans, et tous les ans s’il s’agit d’un toit de plus de 40 ans d’ancienneté.

Ce qu’il faut surveiller

Grâce à ces précautions, il vous sera possible de maintenir votre toit en excellent état, et ce, le plus longtemps possible. Cette pratique régulière a pour avantage de repérer les signes annonciateurs d’une dégradation des matériaux de recouvrement.

Portez une attention particulière aux éléments suivants :

  • Manque-t-il des tuiles ou des ardoises ?
  • Avez-vous remarqué des fuites d’eau ou des infiltrations d’eau ?
  • Observez s’il y a des apparitions de lichen ou de mousses.
  • Les crochets des ardoises sont-ils oxydés ? La couverture en zinc vous semble-t-elle rugueuse ? Certaines tuiles ne sont-elles plus ondulées ?