Les différents types de plafonds

Les différents types de plafonds

On les oublie souvent mais pourtant, les plafonds ont leur importance ! Simples, fonctionnels ou plus esthétiques et décoratifs, ils peuvent prendre 1001 visages et s’adaptent aux envies de chacun ainsi qu’aux caractéristiques des pièces auxquelles ils sont associés. Vous souhaitez rénover vos plafonds ? Nous vous proposons quelques bonnes idées pour leur redonner le coup de fraîcheur qu’ils méritent.

Zoom sur les différents types de plafonds

  • Les plafonds classiques

Les plafonds classiques sont à différencier des faux plafonds dont nous parlerons ci-dessous. Ces derniers sont intégrés à l’habitat d’origine. On en retrouve trois grands types : le plafond à la française, le plafond à caisson et le plafond en staff.

Le plafond à la française n’est autre qu’un plafond aux poutres apparentes. Son prix peut varier en fonction des matériaux choisis, le chêne restant l’un des bois les plus onéreux. Le plafond en staff est plus récent et se compose de plâtre et de fibres naturelles invisibles qui permettent de composer divers motifs. Le plafond à caisson peut être fait de bois ou en staff. Sa structure apparente est réalisée en compartiments de formes variées et son rendu, toujours synonyme d’une grande élégance.

  • Les faux plafonds

Comme son nom l’indique, le faux plafond est une structure que l’on vient ajouter à un plafond d’origine. On peut choisir de lui faire recouvrir l’intégralité du plafond déjà en place ou seulement une partie de ce dernier. Un faux plafond est, par essence, composé de matériaux modernes ce qui le différencie du plafond classique.

On en trouve plusieurs sortes :

Le plafond tendu

Ce dernier est généralement composé d’un velum que l’on tend et que l’on fixe grâce à un système préalablement installé. La toile vient alors se superposer au plafond d’origine. Le prix dépend évidemment de la surface de la toile, mais le plafond tendu est généralement réalisé sur mesure et donc, entraîne un certain coût.

Le plafond flottant

Ce plafond est installé sous le plafond originel et permet tout simplement de diminuer la hauteur de la pièce. On le retrouve très souvent dans les bureaux et les locaux commerciaux. Il peut notamment être fait à l’aide de matériaux légers comme les dalles de PVC.

Le plafond suspendu

On l’installe aussi bien dans le cadre de construction que pour les rénovations. Il se présente sous la forme de rails et de plaques de plâtre. En moyenne, il coûte 55 euros/m², les tarifs pouvant évidemment varier selon les matériaux et les techniques utilisés.

Quel prix pour des faux plafonds ? Vers quelle finition faut-il s’orienter ? Quel est le plafond le mieux adapté à vos attentes et aux caractéristiques de votre maison ? Vos interrogations sont nombreuses et vous ne parvenez à démêler vos idées ? En consultant notre annuaire spécialisé, vous pourrez contacter et rencontrer les professionnels qualifiés évoluant dans votre région.

Pour en savoir plus