Chape traditionnelle ou chape fluide/liquide

professionnel réalisant une chape traditionnelle

Les revêtements ne s’installent pas directement sur du béton, il faut qu’il y ait un support lisse et stable qui sert d’intermédiaire entre ces deux corps. Ainsi, une chape, qui est une couche épaisse de mortier ou d’anhydrite selon le cas, doit être coulée sur la dalle de béton. Il faut savoir qu’il existe deux types de chape, à savoir le type traditionnel et le genre fluide. Il importe de connaître les atouts ainsi que les contraintes de chacune d’elles pour être en mesure de choisir laquelle réalisée pour son installation.

La chape traditionnelle

La chape béton est à base de mortier humide, c’est-à-dire que l’élément ultime qui la compose est le ciment. Sa préparation, notamment par les professionnels, s’effectue directement sur les chantiers. Son application est manuelle.

Quels sont les avantages dune chape béton professionnelle ?

Elle peut être utilisée sur tout type de support, comme les planchers chauffants, le PVC, les dalles de béton, le bois, et même le métal. Son installation est faisable, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. C’est une solution économique offrant un très bon rapport qualité-prix.

Inconvénients

Application assez compliquée à faire à la main, elle nécessite du savoir-faire et des compétences. Le fait de travailler manuellement, notamment sur une grande superficie, requiert beaucoup d’efforts physiques, raison pour laquelle il convient de confier ce genre de travaux à des maçons qualifiés.

La chape fluide ou liquide

Il s’agit d’un mortier à texture fluide ou liquide, fabriqué à base de ciment ou d’anhydrite. Produit chimique élaboré industriellement, l’anhydrite n’est autre que le sulfate de calcium anhydre. L’installation de la chape fluide se fait immédiatement sur une structure portante. Elle peut être utilisée dans une nouvelle construction, tout comme dans une rénovation. Selon le cas et les techniques utilisées, la couche devrait être épaisse de 2 à 8 cm.

Avantages :

  •  application rapide, simplifiée et précise ;
  •  convient pour toutes les dimensions (petite superficie, grands bâtiments industriels, ou autres) ;
  •  durable ;
  •  excellente capacité d’enrobage des systèmes de chauffage ;
  •  bonne conductivité thermique ;
  •  nul besoin de joint de fractionnement pour la chape anhydrite.


Inconvénients :

  •  temps de séchage important pour la chape anhydrite ;
  •  ponçage superficiel requis ;
  •  besoin de joint de fractionnement pour la chape ciment ;
  •  sensibilité à l’humidité pour la chape anhydrite.


N’hésitez pas à demander dès à présent un devis pour tout projet de revêtement de sol et d’installation de chape.

Pour en savoir plus