Bien installer une chape traditionnelle pour plancher chauffant

La chape traditionnelle est une couche de mortier fait à base de ciment, de sable et d’eau. Si elle sert à aplanir les surfaces du sol, des adjuvants spécifiques peuvent également y être ajoutés pour plancher chauffant.

Les caractéristiques de ce type de chape

La chape classique ou traditionnelle possède quelques caractéristiques distinctes :

  • Dosage : Conformément au DTU 36.2, ce type de chape est dosé de 350 kg de ciment au minimum par mètre cube de sable.
  • Utilisation : Elle convient pour tous types de supports en neuf ou en rénovation.
  • Production : Elle est conçue à la bétonnière par des maçons.
  • Application : Elle est posée, pressée et tirée de façon manuelle grâce à une règle. Il faut aussi savoir que l’incorporation du treillis dans la chape est primordiale.
  • épaisseur : Si l’idéale est de 4 cm, elle ne doit pas aller en dessous de 3 cm.
  • Finition : La chape classique peut rester nue.
  • Dosage : Conformément au DTU 36.2, ce type de chape est dosé de 350 kg de ciment au minimum par mètre cube de sable.
  • Utilisation : Elle convient pour tous types de supports en neuf ou en rénovation.
  • Production : Elle est conçue à la bétonnière par des maçons.
  • Application : Elle est posée, pressée et tirée de façon manuelle grâce à une règle. Il faut aussi savoir que l’incorporation du treillis dans la chape est primordiale.
  • épaisseur : Si l’idéale est de 4 cm, elle ne doit pas aller en dessous de 3 cm.
  • Finition : La chape classique peut rester nue.

Procédés de pose d’une chape classique

La mise en œuvre de ce type de chape nécessite une maîtrise technique parfaite et un bon matériel. Voici les principales étapes à suivre pour poser une chape classique pour plancher chauffant :

  • Préparer le support : cette phase est très importante pour que le plancher puisse être posé dans les meilleures conditions.
  • Faire les mesures : à cette étape, il est nécessaire de bien mesurer le niveau le long des murs de la pièce.
  • Effectuer la pose de film polyane : ce film va empêcher les remontées d’humidité et prévenir ainsi les risques de fissure.
  • Poser le treillis : il sera appliqué en rouleau ou en feuille.
  • Installer la chape : il faut d’abord effectuer la pose de mortier le long des murs. Cette première application va servir de repère pour étendre la chape.
  • Laisser sécher : il faut au minimum 5 jours pour que la chape soit tout à fait sèche.
  • Préparer le support : cette phase est très importante pour que le plancher puisse être posé dans les meilleures conditions.
  • Faire les mesures : à cette étape, il est nécessaire de bien mesurer le niveau le long des murs de la pièce.
  • Effectuer la pose de film polyane : ce film va empêcher les remontées d’humidité et prévenir ainsi les risques de fissure.
  • Poser le treillis : il sera appliqué en rouleau ou en feuille.
  • Installer la chape : il faut d’abord effectuer la pose de mortier le long des murs. Cette première application va servir de repère pour étendre la chape.
  • Laisser sécher : il faut au minimum 5 jours pour que la chape soit tout à fait sèche.

L’installation d’une chape traditionnelle nécessite de faire appel à un maçon professionnel pour qu’elle soit bien conçue. Si vous êtes à la recherche d’un artisan qualifié dans le domaine, n’hésitez pas à consulter l’annuaire de notre site.

 

Demandez des devis gratuits et comparez les prix