Comment choisir son portail? 5 questions clés

forme portail

Le choix d’un portail n’est pas aussi simple qu’il n’y parait. Il s’agit en effet de l’élément physique et symbolique qui fait le lien entre votre intimité et l’extérieur. Alors comment s’y retrouver parmi les matériaux, tailles et formes proposés?

Pour simplifier votre recherche, voici les 5 principales questions à se poser avant de se décider.

1/ Un portail, dans quel espace ?

L’espace disponible devant votre portail et l’inclinaison du terrain vont déterminer quel type d’ouverture vous devez choisir. Il existe en effet deux types de portails : à battant, ou ouvrant, composé de deux vantaux (plus rarement d’un seul), automatique et coulissant.

-portail à battant :
Si l’espace dit de débattement, c’est-à-dire l’espace disponible devant votre portail côté intérieur, est suffisant, vous pouvez opter pour un portail ouvrant. L’ouverture se fait obligatoirement vers l’intérieur si votre habitation donne directement sur la voie publique. Mais dans certains cas, elle peut se faire vers l’extérieur, ou même être possible dans les 2 sens. Une fixation en tableau, au centre des piliers, permet une ouverture à 90°. Une fixation en applique, au bord des piliers, offre un angle d’ouverture de 180 °, indispensable pour une allée qui part en virage.

-portail coulissant :
Si l’espace disponible est limité, le portail coulissant s’impose. Mais il lui faut un espace de dégagement (c’est-à-dire latéral) assez important pour s’ouvrir. Lorsque l’allée qui mène à votre maison est en pente, le portail à battant n’est pas envisageable. Le coulissant, certes moins majestueux à l’ouverture, a l’avantage de s’adapter aux petits jardins.

2/ Un portail, dans quel but ?

Evidemment, les critères de choix ne seront pas les mêmes selon que votre portail soit une sécurité ou un atout décoratif.

Si il s’agit de dissuader les intrus et de vous dissimuler des regards indiscrets, le portail doit avoir une hauteur importante et une opacité totale.

-hauteur : Elle doit être de 1,80 m minimum pour protéger la vue de votre maison. En outre, plus le portail est haut, plus il est difficile à franchir par d’éventuels intrus. Pour les agglomérations de plus de 50000 habitants, la hauteur maximale autorisée est de 3,20 m, et de 2,60 m pour les autres.

-opacité : Les portails sont soit ajourés, soit pleins, soit semi-ajourés. Un modèle ajouré laisse voir la maison, les pleins sont beaucoup plus dissuasifs. Les modèles semi-ajourés sont intéressants lorsque l’on a des animaux de compagnie.

3/ Un portail, dans quel style ?

Pour les modèles de série, on distingue principalement 4 formes:

  • droit : moderne et sobre
  • en chapeau de gendarme endroit ou inversé : assez traditionnel.
  • incurvé concave ou convexe: pour un style « maison de famille ».
  • en biais haut ou bas, c’est-à-dire en V ou en pic : graphique et dynamique.

Lorsque vous faîtes installer un portail, il faut faire une déclaration de clôture auprès de votre mairie. Cette démarche vous permettra également de savoir si votre commune impose une restriction de couleur, de forme ou de matériau.

4/ Un portail, dans quel matériau ?

C’est la question la plus complexe car elle implique le budget, le climat extérieur, le temps que vous êtes prêt à lui accorder pour l’entretenir et vos goûts bien sûr.

-le PVC : Léger et peu onéreux, il a aussi l’avantage d’être très facile d’entretien. Pour éviter qu’il ne se déforme avec le temps, choisissez-le renforcé par des armatures en métal. Ses inconvénient sont qu’il n’existe quasiment qu’en blanc et qu’il conserve un aspect plastique. Préférez les produits traités anti-UV et anti-gel.

-le bois : Son cachet décoratif n’est plus à démontrer : chaleureux, rassurant, il est évocateur de pérennité et de sérénité. Il est également très résistant. Côté entretien, si le bois est traité contre les moisissures et l’humidité, une couche de lasure annuelle suffit à le protéger des UV et de l’humidité. Il existe principalement 3 essences de bois pour les portails en bois : le chêne, le sapin du nord et les essences exotiques. Préférez les bois certifiés FSC ou PEFC et ayant reçu un traitement haute température (THT) qui renforce sa solidité. De plus, des renforts métalliques prolongeront sa durée de vie.

-l’aluminium : Il est le grand favori actuellement, car il est un excellent compromis entre tradition et modernité, et qu’il offre résistance, légèreté et facilité d’entretien. Mais il est susceptible de se déformer sous un choc; il est donc recommandé de choisir un alliage, plus solide. Les modèles thermolaqués résistent très bien à la corrosion. De nombreuses finitions sont possibles, de l’aspect fer forgé à l’imitation bois.

-le fer : Matériau de prédilection pour les demeures bourgeoises, il peut être aussi décliné dans des formes très modernes et convenir aux maisons design. Les portails en fer forgé, réalisés sur-mesure par des artisans ferronniers d’art, sont des ouvrages magnifiques et qui ont par conséquent le prix de l’exceptionnel. Mais il existe des modèles de série très abordables, surtout si ils ont en fer creux. Un portail en fer doit être traité contre la corrosion tous les 3 ans environ, sauf si l’aspect rouillé vous plait pour son esprit de « vécu ».

5/Un portail, avec quel budget ?

Globalement, les portails coulissants sont plus chers que ceux à battants et en ce qui concerne les matériaux, l’aluminium est le plus onéreux. Mais le prix d’un portail dépend également de ses dimensions, de ses traitements divers, voire de sa motorisation. Tout dépend de l’importance que vous accordez à votre portail : comptez-vous le garder longtemps? est-il destiné à vous protéger?

Sachez que l’installation de votre un portail par un professionnel est préférable, d’autant plus que vous pouvez bénéficier d’une TVA à 5,5 % sur le matériel si vous faîtes appel à un professionnel pour le remplacement d’un portail dans une maison achevée depuis plus de 2 ans.

Ne négligez pas le choix de votre portail : c’est un investissement à long terme, et vous allez le solliciter et l’admirer quotidiennement. Il doit donc être beau, pratique et solide. N’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un installateur pour vous guider.