Aménager son escalier

Aménager son escalier

L’escalier consiste en un élément essentiel pour accéder à un autre étage. Il peut s’agir d’un escalier droit, en colimaçon, métal, bois, etc. Peu importe sa forme et ses matériaux, il importe de d’installer votre escalier avec minutie. Voici quelques éléments à considérer.

La surface disponible conditionne l’aménagement

Les bricoleurs en herbe ne se doutent peut-être pas de ce qui les attend, car l’aménagement d’un escalier exige que le moindre détail soit soigneusement calculé. Les mesures, la forme et les matériaux s’adaptent à chaque intérieur.

L’installation de base nécessite entre 2,40 à 2,60 mètres au sol. Les propriétaires de maison qui souhaitent accaparer le moins d’espace possible devraient opter pour le modèle droit classique. Un modèle très populaire est l’escalier comportant un tournant. Ces deux formes figurent parmi les plus couramment utilisées dans les maisons où l’usage de l’escalier s’avère régulier. Plus le confort est recherché, plus il faut porter son choix vers un modèle classique.

Une solution pour faciliter les déplacements

Lorsque monter et descendre une volée de marches d’escalier devient problématique et pénible, une solution pour prolonger l’autonomie de personnes en perte de mobilité est l’installation d’un monte-escalier.

Le monte-escalier confère également une plus-value à une maison. Ces dispositifs sont équipés d’une technologie à la fine pointe, qui offre la possibilité à des individus aux prises avec une maladie invalidante de vivre chez soi le plus longtemps possible.

Ces appareils ont considérablement évolué, les fabricants ayant multiplié les efforts pour les intégrer aux styles variés d’intérieurs. Une gamme étendue de formes, matériaux et couleurs sont disponibles sur le marché.

Ces dispositifs fiables et sécurisés peuvent être adaptés à presque tous les types d’escaliers. Toutefois, l’escalier en question ne doit pas être trop étroit. Les concepteurs rivalisent d’imagination en une course à la compacité, avec des modèles ne dépassant pas les 63 centimètres de largeur.

Le fonctionnement du dispositif fait coulisser un siège sur un rail (simple ou double) étant installé directement aux marches, du côté du mur ou de la rampe.
L’individu qui utilise ce dispositif se retrouvera à la même hauteur qu’en position debout. Pour éviter les risques de vertige, il est préférable de procéder à un essai préalable (chez quelqu’un qui possède un tel appareil). Pour davantage de sécurité, le siège peut comporter un harnais ou une ceinture de sécurité.

N’hésitez pas à faire une demande de devis sur notre site pour vous informer à propos du prix des garde corps ou des monte-escaliers.