devis 100% gratuit et sans engagement

Quel prix pour une chaudière ?

Comparez des devis d'artisans et
estimez le coût de vos travaux.
Entrez votre code postal OK
L’installation d’une chaudière représente un investissement assez lourd. Parmi les alternatives, il faut aujourd’hui compter avec les chaudières nouvelle génération, dont le coût initial est élevé mais dont la rentabilité à long terme est réelle. Elles soulagent la facture d’énergie et contribuent à une démarche écologique.

Les différents types de chaudière se caractérisent essentiellement par leur combustible.

Les chaudières classiques.

Gaz et fioul sont les combustibles des chaudières les plus répandues.

Gaz naturel ou propane ? Pour utiliser le premier, il faut être raccordé au gaz de ville. Doté d’une bonne puissance de chauffe et assez économique, le gaz naturel alimente des chaudières très abordables, de l’ordre de 2 à 5000 €, pour une maison de 100 m²,avec une facture moyenne mensuelle de consommation d’environ 100 €. Le GPL a moins d’atouts : plus cher à l’achat, avec un investissement de 3 à 6 000 € et une consommation mensuelle de l’ordre de 150 €, la nécessité d’une cuve de stockage ajoute aux inconvénients.
Fuel : La chaudière la plus traditionnelle est alimentée au fuel. Performante, elle devient de plus en plus chère avec la hausse du pétrole. Outre qu’elle est la moins écologique, elle exige la présence, encombrante et peu pratique, d’une cuve de stockage. Pour un investissement de départ de 3 à 6 000 €, compter une consommation de l’ordre de 150 €, susceptible de grimper…

Les chaudières écologiques.

Deux types de chaudière correspondent à un nouveau choix énergétique : les chaudières à bois et les chaudières à condensation.

• Le retour du bois
Efficace, pratique à installer (pas de raccordement au gaz), la chaudière à bois aligne aujourd’hui des performances calorifères qui lui permettent de rivaliser avec les chaudières à gaz ou fuel. Son principal attrait demeure dans son coût de combustible, lié à une énergie renouvelable, disponible et peu exposée aux fluctuations de prix.

Le principal inconvénient est la nécessité de disposer d’un espace pour stocker le bois. Les plus pratiques sont celles qui consomment des granulés. Certes volumineux, ils sont plus facilement transportables qu les bûchettes et les chaudières à granulés s’alimentent automatiquement. La tonne de granulés coûte environ 250-300 €, alors que le prix des bûches classiques est de 200 € et celui des bûchettes reconstituées 350 € la tonne. Il faut recharger les bûches tous les 2-3 jours. La facture mensuelle peut s’évaluer autour de 60-80 €.

Coût : entre 4 et 10 000 €, qui, après le crédit d’impôt auquel elle donne droit, revient entre 3 et 7500 € pour une habitation de 100 m². Ce sont les chaudières à granulés qui sont les plus chères.

• La condensation, formule d’avenir
Le principe de la chaudière à condensation est en train de propulser ce procédé dans les nouvelles ventes. Il s’agit en fait d’un recyclage, puisque la vapeur produite au chauffage est récupérée pour réchauffer l’eau de retour, refroidie, des radiateurs.

Les chaudières à condensation, qui peuvent être à gaz ou au fuel, permettent d’économiser jusqu’à 35 % de combustible. Leur coût se situe entre 3 et 5 000 €.

Les aides.

Certes les chaudières les plus « économiques » à l’usage ne le sont pas à l’achat. Toutefois leur bonus écologique leur ouvre des aides appréciables. Les chaudières à condensation donnent droit à un crédit d’impôt de 15 % et celles à bois un crédit de 25 %, s’appliquant au coût TTC de l’équipement, hors pose. S’ils ne concernent que les résidences principales, ces crédits peuvent bénéficier aussi bien aux propriétaires qu’aux locataires.

Une TVA de 7 % est applicable, sur le matériel et la main d’œuvre, et s’applique si vous faites appel à un professionnel pour installer n’importe quelle chaudière et si le logement a plus de 2 ans.

Prix de la pose.

Pour le coût de la pose, compter entre 500 et 1000 € euros en moyenne. Selon l’importance des raccordements à effectuer, cela peut même monter jusqu'à 1500 euros.

Pour vous faire une idée plus précise des prix, voici des estimations de devis chaudière réalisées par des professionnels.



Powered by Plus Que Pro

En naviguant sur le site, vous acceptez les cookies : OK