devis 100% gratuit et sans engagement

Quel prix pour la viabilisation de terrain ?

Viabilisation d'un terrain Combien coûte la viabilisation d'un terrain ? Quel est le prix d'un raccordement au réseau électrique, au réseau des eaux usées ou au gaz ? L’attrait du prix d’un terrain non viabilisé peut vite s’évanouir, ou du moins être relativisé, après calcul des frais nécessaires pour le rendre habitable. La fiscalité locale et la variété des réseaux entrent alors en jeu. Mieux vaut demander un devis viabilisation avant de se lancer dans l'achat d'un terrain.

Démarches et taxes.

Le coût de la viabilisation va se répartir entre des taxes obligatoires, incontournables mais qui ne couvrent aucun travaux, et les travaux de raccordements eux-mêmes.

Au préalable, il convient de se procurer auprès de la mairie le certificat d’urbanisme pré-opérationnel qui vous informe sur les taxes en vigueur, les équipements existant et prévus, les conditions de construction. Cette démarche est gratuite.

Quatre taxes communales constituent le pack fiscal que vous devrez acquitter. Celles-ci sont variables selon les régions mais se calculent toutes sur la surface SHON (Surface Hors Œuvre Nette). En cas de raccordement possible au réseau d’assainissement il faut payer la PRE (préparation raccordement égout). En prenant l’exemple d’une taxe applicable en première couronne d’une grande ville de province, cette PRE est de l’ordre de 20 €/m² soit 2400 € pour une SHON de 120m², correspondant à peu près à 100 m² habitables. La TLE (taxe locale d’équipement) relève d’un calcul complexe, pour une SHON de 145 m², environ 3000 €. La TDENS (taxe départementale des espaces naturels sensibles), ancienne taxe des espaces verts et la TCAUE (taxe pour les conseils d’architecture, d’urbanisme et d’environnement) représentent un total avoisinant les 500 €.

Coût d'une viabilisation : le coût de l’éloignement.

Hormis ces taxes, les travaux de raccordement aux divers réseaux sont d’autant plus onéreux que le domicile est éloigné du point de raccordement. Seule cette distance entre en ligne de compte, quelle que soit la superficie du terrain.

A savoir que tous les travaux de tranchées sur votre terrain sont à votre charge, tandis que ceux réalisés sur la voie publique sont assumés par la mairie. Naturellement, si une seule tranchée peut convenir à l’ensemble des raccordements, le coût sera modulé. Une tranchée en premier rideau, d’une longueur de 6-7 m, coûtera dans les 2000 ou 3000 €. Un fort éloignement ou un terrain difficilement praticable pourront faire grimper la facture jusqu’à 10 000 €. Au final, viabiliser un terrain coûte entre 5 et 15 000 euros.

Type de raccordement Prix
Viabilisation complète 5 à 15 000 euros
Raccordement au réseau électrique 900 à 1 200 euros
Raccordement à l'eau courante 1 600 euros
Raccordement au réseau de gaz 350 à 1 000 euros
Raccordement aux eaux usées 3 000 à 5 000 euros
Raccordement au réseau téléphonique 100 euros

Prix d'un raccordement au réseau électrique.

Après demande auprès responsable du réseau local de distribution, un technicien vient s'assurer de la faisabilité des travaux pour amener une ligne en proximité de propriété. Si la distance entre le coffret de branchement installé en limite de propriété et le compteur posé dans la propriété est inférieur à 30 m, compter une moyenne de 900 à 1 200€. Si la distance est supérieure, il faudra rajouter environ 150 euros / ml supplémentaire.

Prix d'une raccordement à l'eau courante.

Pour le raccordement à l’eau, comptez environ 1 600 € jusqu’à 10m et environ 50 euros / ml au-delà, sachant qu’il existe des variations entre régions. Ces travaux pourront être réalisés après demande auprès de la mairie.

Prix d'un raccordement au tout-à-l'égout.

Le raccordement au tout-à-l'égout est obligatoire. En cas d’absence de réseau proche, il faudra avoir recours à une fosse septique de type « toutes eaux », désormais obligatoire. Après demande et accord de la mairie, le raccordement coûte entre 3000 et 5000 € selon la distance.

Prix d'un raccordement au gaz

Comme pour le raccordement au réseau EDF, il faut contacter le gestionnaire de réseau afin de planifier et de vérifier avec lui la mise à disposition du réseau aux limites de votre propriété. Le raccordement au gaz vous coûtera entre 350 et 1 000 euros jusqu'à 30m. Au-delà, l’intervention n’est plus considérée comme un raccordement mais comme une extension de réseau, qui vous en coutera 100 € HT par mètre creusé.

 

Pour une idée plus précise des prix, voici des estimations de devis viabilisation réalisées par des professionnels.

 



Powered by Plus Que Pro

En naviguant sur le site, vous acceptez les cookies : OK