devis 100% gratuit et sans engagement

Prix fenêtres : pvc, aluminium et bois.

Comparez des devis d'artisans et
estimez le coût de vos travaux.
Entrez votre code postal OK

L’importance d’un choix de fenêtres ne tient pas seulement à un aspect esthétique. Matériaux, systèmes d’ouverture et vitrages font aussi la différence, toujuours en fonction de l'utilisation voulue. Leur performance en matière d’isolation est primordiale, puisque les fenêtres peuvent être responsables de près d’un quart des pertes de chaleur. De même, l’isolation acoustique ajoute au confort de l’habitation. Parfois il faut donc songer à changer ses fenêtres.

Quel matériau : pvc, aluminium ou bois ?

Trois matériaux principaux se partagent le marché : bois, PVC et aluminium.

Le bois présente l’avantage d’un aspect traditionnel et de pouvoir être peint selon les goûts ou contraintes paysagères. Les fenêtres en bois offrent une bonne isolation thermique mais réclament une entretien (peinture) régulier et un traitement, contre l’humidité ou les insectes, impératif. Avec la technique du lamellé-collé, le bois se prête désormais aussi aux baies vitrées de grandes dimensions.

Le côté pratique du PVC en fait un matériau avantageux. Il peut être, en rénovation, être posé sur des structures existantes. Résistant et bon marché, le PVC présente une gamme de couleurs limitée et ne convient pas aux baies vitrées. Peu écologique et d’aspect moins chaleureux que le bois, les premiers prix en PVC sont à exclure, notamment en raison de composants toxiques en cas d’incendie.

L’aluminium cumule de nombreuses qualités : adapté à toutes les ouvertures, ses châssis fins laissent pénétrer beaucoup de lumière, durable, solide et recyclable, son entretien est aisé et les coloris variés. Ses performances en isolation thermique sont moyennes et le système de rupture de pont thermique est recommandé pour ce matériau.

Vitrages et ouvertures au choix.

Le vitrage remplit la double fonction d’isolation et de sécurité. Vous avez désormais le choix entre un simple, double et même triple vitrage pour assurer une isolation thermique et acoustique maximale. Le simple vitrage, à condition d’avoir un verre épais (6-10 mm) peut s’avérer aussi performant qu’un double vitrage. Il est également plus lumineux.

Le double vitrage propose plusieurs formules : standard (2 vitres de 4 mm séparées par un interstice de 12-16 mm), à gaz (l’espace intermédiaire est rempli d’argon), à isolation renforcée (une fine couche d’argent recouvre un des vitrages).

Le triple vitrage, ultra performant en matière d’isolation, a l’inconvénient majeur d’un dispositif lourd et encombrant, plutôt destiné aux habitations à basse consommation énergétique, afin de préserver l’acquis intérieur. Obstacle important à la luminosité et au rayonnement extérieurs, il est à réserver aux parois peu ensoleillées.

Pour la sécurité, divers types de verre assurent une protection contre l’effraction. Feuilleté, armé ou trempé, ces verres traités remplissent aussi un rôle d’isolant non négligeable.

Dimension et système d’ouverture des fenêtres seront, d’abord, choisis, pour leurs côtés esthétique et pratique. Du plus classique, à la française (un ou deux battants), inadapté aux baies, aux systèmes coulissant, basculant, oscillant, à guillotine, à ouverture vers l’extérieur, tous peuvent être combinés, y compris sur un même châssis.

Prix des fenêtres.

En matière de fenêtres, même si vos choix esthétiques déterminent une base, l’importance de la performance est devenue une dimension décisive du choix.

Le bois, noble, bon isolant et robuste, a les inconvénients du coût d’achat et d’entretien. Le PVC, économique et pratique, limite les options esthétiques. Ces deux matériaux conviennent en priorité aux fenêtres et portes-fenêtres, tandis que l’aluminium s’adapte à tous les formats et ouvertures. Résistant et plutôt bon isolant, son prix se situe entre celui du bois et du PVC.

A titre indicatif, pour un format de fenêtre standard (115 x 100 cm) le bois, dont le prix varie selon l’essence choisie, vous coûtera entre 200 et 1 000 € TTC, de 350 à 800 € pour de l’aluminium et entre 120 et 700 € pour du PVC. Pour des dimensions différentes, il vous suffit d'appliquer une règle de 3 pour vous faire une idée des prix.

  • fenêtre double vitrage PVC : entre 250 et 350 euros
  • fenêtre double-vitrage alu : 400 à 800 euros
  • prix d'une porte fenêtre : entre 1000 et 2000 euros, pose comprise
  • prix d'une baie vitrée coulissante: en bois, de 500 à 2000 euros; en alu, de 700 à 1500 euros et en PVC, de 600 à 1200 euros.

La pose par un professionnel revient entre 100 et 200 € HT par fenêtre, selon le matériau (alu et PVC moins chers à la pose que le bois), la taille et le type de châssis, avec une TVA de 7 % applicable. Pour vous faire une idée plus précise des prix, voici des estimations de devis fenêtre.

 



Powered by Plus Que Pro

En naviguant sur le site, vous acceptez les cookies : OK