devis 100% gratuit et sans engagement

Quel prix pour un maître d œuvre ?

La mission d’un maître d’œuvre peut être assimilée à celle d’un architecte, dans la mesure où ses missions peuvent être segmentées. La différence majeure réside dans le non statut d’architecte, auquel le recours légal est obligatoire (même s’il se limite aux plans) pour les travaux d’une certaine superficie (supérieure à 170 m² SHON). En pratique, il dispose souvent de compétences identiques.

Une hiérarchie de missions.

Vous pouvez faire appel à un maître d’œuvre pour un simple plan, pour une mission réduite au processus (esquisses, avant projet, projet définitif …) conduisant au permis de construire ou, plus fréquemment, pour coordonner et superviser les travaux de construction, mission qui inclut souvent l’aide au choix des entreprises et la vérification de leurs factures.

Du fait de leurs contacts habituels et privilégiés avec les entreprises, les maîtres d’œuvre offrent au client une certaine assurance sur les meilleurs prix, la qualité d’exécution et le respect des délais.

L’un des avantages de cette démarche est d’aboutir à un calcul, presque, définitif du montant des travaux, qui permet une anticipation précise du coût final, y compris de la maîtrise d’œuvre puisque celle-ci s’établit la plupart du temps sur la base d’un pourcentage des travaux.

Le maître d’œuvre présente l’atout non négligeable d’une implication réelle, ne serait-ce que par sa proximité avec les entreprises, élues souvent sur ses conseils, et d’une présence importante sur le chantier, que l’architecte ne démontre pas toujours. Sa participation rassure le client, sur le plan des prix comme de la conformité.

Contrat et prix.

La collaboration avec un maître d’œuvre s’établit par contrat. Celui-ci définit les missions confiées au maître d’œuvre, le planning de réalisation et de paiement, le montant de ses honoraires et les garanties qu’il apporte, en particulier su les assurances professionnelles du maître d’œuvre et des entreprises qu’il engage. Le contrat peut, en effet, inclure les devis des entreprises et leur propre planning d’intervention.

On distingue deux grands types de contrat conclu avec un maître d’œuvre. Le plus élémentaire comprend esquisses, avant projet sommaire puis définitif, accompagnement du dossier jusqu’au permis de construire. Les honoraires se situent alors à environ 3 % HT du montant global des travaux (à ce stade, il s’agira plutôt d’une estimation, surtout si les entreprises n’ont pas encore été choisies).

Pour une mission complète, qui ira jusqu’à la supervision des travaux, leur coordination, le choix concerté des intervenants, le montant s’établira entre 6 et 12 % HT du montant total de la construction.

Il demeure que le recours à un maître d’œuvre est affaire de confiance. Ses honoraires étant proportionnels au coût de la construction, on pourrait redouter qu’il ne garantisse pas les prix les plus bas.

Rien ne vous empêche de consulter vous-même les devis d’entreprises pour juger de la bonne foi du maître d’œuvre et de l’avantage financier apporté par les contacts préférentiels qu’il a noués avec elles, sans négliger le fait qu’il amène des compétences techniques indéniables.

Informez-vous donc sur ses références, ses assurances et soyez vigilants sur les dispositions du contrat.

Pour vous faire une idée plus précise, voici des estimations de devis maître d'oeuvre réalisées par des professionnels.

 



Powered by Plus Que Pro

En naviguant sur le site, vous acceptez les cookies : OK