devis 100% gratuit et sans engagement

Prix au mètre carré pour les aménagements de combles.

Comparez des devis d'artisans et
estimez le coût de vos travaux.
Entrez votre code postal OK
L’aménagement de combles permet de gagner une superficie d’appoint sur un espace existant et c’est un gain appréciable. Son coût va dépendre de l’état des combles et de l’usage auquel vous les destinez. Ainsi, votre toit aménagé peut devenir chambre, bureau, salle de jeu, salle de cinéma ou de sport, atelier, dressing ou salle de bain d’appoint…

Les prix varient selon le cas de figure.

La charpente représente un élément majeur dans le devis global d’aménagement. Il existe plusieurs solutions, liées à la hauteur de la charpente et aux modifications qu’il faudra y apporter pour que les combles soient habitables. Les voici, de la plus simple à la plus sophistiquée :

- Modification : la hauteur sous plafond est suffisante, mais les éléments de charpente encombrent l’espace. Il faut alors le dégager en supprimant les éléments centraux et créer cloisons et plancher, ce qui n’engage pas de travaux sur la toiture elle-même. On retrouve ici des prix de rénovation autour de 500 €/m2.
- Surélévation : l’opération consiste en la création d’une toiture plus haute, au-dessus de l’existante, ce qui implique une étude des murs porteurs et des fondations, ainsi qu’un permis de construire. Compter entre 1500 €/m² pour l’élévation et plus de 2200 € avec les autres aménagements.
- Changement de pente : on modifie la pente de façon à dégager de l’espace : l’investissement est lourd puisqu’il conduit à refaire la totalité de la toiture. ON retrouve des prix entre 1000 et 1500 €/m2.
- Décaissement : si vous n’êtes pas autorisé à surélever ou modifier votre toit, la seule solution réside dans l’abaissement du plafond de l’étage situé sous les combles. Il est entendu que la hauteur doit être suffisante pour y permettre ces travaux, lourds et coûteux.

Quelle que soit l’utilisation qui sera faite des combles, il y a des travaux indispensables : isolation, électricité et système d’accès : escalier ou échelle. Parmi les travaux accessoires, interviennent l’installation d’une fenêtre ou lucarne, d’un système de chauffage, de la plomberie, et de diverses menuiseries comme des portes ou des placards.

Prix des aménagements.

Ces diverses options conduisent à une fourchette d’évaluation entre 500 et 2200 €/m², qui peut être détaillée comme suit, selon vos choix :

- Cloisons : entre cloisons sèches (plâtre, panneaux alvéolaires) dont le prix se situe entre 7 et 10 €/m² et les murs traditionnels (béton, granulats), de 10 à 20 €/m², le prix peut être décisif mais le poids des futures séparations également.
- Isolation : variable selon les matériaux utilisés, la différence de prix s’établit principalement entre isolation intérieure, de 20 à 40 €/m² et isolation extérieure, plus complexe, entre 100 et 150 €/m².
- Fenêtre : la fenêtre de toit est la plus économique, entre 500 et 1000 € pose comprise, la lucarne coûte de 3000 à 5000 €.
- Escalier : sans doute le poste où l’on trouve le plus d’écart, selon sa forme (droit, tournant, hélicoïdal), et sa matière (bois, béton, aluminium, verre). L’escalier droit est le moins cher et l’hélicoïdal le plus coûteux. Le bois, selon l’essence, peut s’avérer économique, alors que, avec le béton, l’inox, l’aluminium, le verre ou la pierre, on gravit les échelons des prix. Quelques exemples : un escalier tournant en bois se chiffre autour de 4000 €, en inox autour de 8000, en pierre dépassant les 10 000 €. La solution la moins coûteuse revient à l’échelle, entre 500 et 1000 €, avec les difficultés et risques d’utilisation qu’elle implique.

Il peut être nécessaire de renforcer le plancher des combles, par une chape sèche qui se chiffre autour de 10 €/m².

Pour vous faire une idée plus précise des prix, voici des estimations de devis aménagement combles réalisées par des professionnels.

 



Powered by Plus Que Pro

En naviguant sur le site, vous acceptez les cookies : OK