devis 100% gratuit et sans engagement

Pompe à chaleur : combien ça coûte?

Comparez des devis d'artisans et
estimez le coût de vos travaux.
Entrez votre code postal OK

Pour favoriser le recours aux énergies propres, plusieurs sources de financement vous sont proposées pour l'acquisition d'une PAC, à condition que celle-ci soit installée par un professionnel.

Prix pour l'installation d'une pompe à chaleur.

Le prix d'une PAC dépend bien sûr de sa qualité, mais aussi de son type de captage, donc de l'ampleur des travaux.

Les moins chères sont les aérothermiques (air/air ou air/eau) : entre 60 et 100 € par m2 chauffé.

Les plus chères sont les hydrothermiques à fluides intermédiaires et à sondage vertical : entre 80 et 200 € par m2 chauffé.

Les PAC géothermiques s'échelonnent entre 80 et 110 € par m2 chauffé.

Pour maintenir la performance de votre PAC, un entretien régulier est nécessaire. Votre installateur peut vous proposer un contrat d'entretien, qui consiste en une vérification annuelle de votre installation (compresseur, étanchéité du circuit frigorifique, etc.). Il revient à environ 150€/an. Pour un système bien entretenu, Le fonctionnement d'une PAC coute en moyenne 3€ par m2 chauffé et par an.

Pour une idée plus précise des prix, voici des estimations de devis pompe à chaleur réalisées par des professionnels.

Pompes à chaleur : économies d'énergie de 50 à 75%.

Certes, l'investissement est important, mais avec des économies d'énergie de 50 à 75%, il est amorti en 5 ans environ.

Une PAC est rentable à condition de choisir celle qui est la mieux adaptée à vos besoins : si elle est n'est pas assez puissante, ce sont surtout la chaudière et le chauffage d'appoint qui vous chaufferont en hiver.

La performance d'une PAC est mesurée par son COPA (Coefficient de Performance Annuel), Un COPA de 2 signifie que pour 1 kWh consommé pour son fonctionnement, la PAC en restitue 2. Choisissez un COPA élevé pour faire de véritables économies.

Quelles aides financières pour installer une pompe à chaleur ?

Si vous désirez acquérir une PAC, de nombreux soutiens financiers vous sont proposés.

-Le crédit d'impôt développement durable :

Il revient à déduire de ses impôts sur le revenu une partie des frais engagés dans l'achat d'une PAC, qu'on soit locataire ou propriétaire, et que le logement soit neuf ou ancien. Les PAC air/air ne sont pas éligibles au crédit d'impôt. Ne sont concernées que les PAC dont le COP est supérieur à 3,4. Depuis 2011, le crédit d'impôt est de 36% pour les géothermiques et de 22% pour les autres.

Condition nécessaire : la PAC doit être installée par un professionnel. Cette déduction s'applique au coût du matériel seul, hors pose et toute autre subvention déduite.

Il est plafonné à 8000 € pour une personne seule, 16000 € pour un couple, avec 400 € supplémentaires par enfant à charge.

-TVA à 7 %

Toujours à condition de faire installer sa PAC par un professionnel, la TVA est de 7 % au lieu de 20%, et ce sur l'ensemble des prestations : le matériel et la main d'oeuvre. La seule condition est que le logement ait au moins 2 ans. Les PAC air/air conservent un taux de 20%.

-Eco-prêt à taux 0%

Certaines banques accordent un prêt à taux 0% pour des travaux destinés à réduire la consommation énergétique de votre logement. Deux options sont possibles : soit vous effectuez un bouquet (ou ensemble) de travaux, soit votre habitation atteint une certaine performance énergétique. Pour un bouquet de 3 travaux, il peut atteindre 30000€. Il est accordé sans conditions de ressources, aux propriétaires occupants ou bailleurs d'une résidence principale construite avant 1990. Sa durée de remboursement est de 15 ans maximum. Depuis 2011, il n'est plus cumulable avec le crédit d'impôt.

Pour plus d'informations : www.developpement-durable.gouv.fr, www.ademe.fr.

-Subvention et prime de l'ANAH

L'ANAH (Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat) accorde une subvention aux propriétaires, qui occupent le logement ou qui le louent, pour l'installation d'une PAC air/eau ou géothermique, mais à certaines conditions:

  • le logement doit être achevé depuis plus de 15 ans.
  • elle varie en fonction des revenus, de la localisation du logement, et du montant du loyer pour les propriétaires bailleurs.
  • le montant des travaux doit être au moins supérieur à 1500 €.
  • le matériel doit être performant.
  • l'installation doit être faite par un professionnel.

En complément, vous pouvez bénéficier d'une prime de 900 € pour une PAC air/eau et de 1800 € pour une géothermique. Renseignez-vous sur le site www.anah.fr

-Collectivités territoriales

Certaines collectivités territoriales accordent d'autre aides. Pour vous guider, allez sur les sites:

  • du CLER (Comité de Liaison des Energies Renouvelables).
  • de l'ANIL (Agence Nationale pour l'Information sur le Logement).
  • du réseau Info Energie mis en place par l'ADEME.

-Autres

Pour les logements BBC (Bâtiment Basse Consommation) d'autres aides sont accordées. Vous trouverez les détails sur le site de l'Ademe.

Alors certes, le prix d'une PAC dans son ensemble, matériel, pose et option, peut vous sembler a priori trop important pour votre budget. Mais une fois déduites toutes les aides financières qui vous sont accordées, vous réaliserez que vous pouvez accéder à un chauffage sain et économique sans vous ruiner.

 



Powered by Plus Que Pro

En naviguant sur le site, vous acceptez les cookies : OK