devis travaux, devis rénovation

Quel prix pour un ravalement de façade ?

Comparez des devis d'artisans et
estimez le coût de vos travaux.
Entrez votre code postal OK
Pour établir le montant d’une facture de ravalement, la superficie de la façade n’est pas suffisante. Il existe un certain nombre de paramètres qui conditionnent le devis, essentiellement selon le détail et l’importance de l’intervention et la nature du support.


Quelles opérations ?



La nécessité du ravalement donne un premier aperçu : s’agit-il d’un nettoyage d’entretien, de la réparation de dégradations dues à la pollution ou d’atteintes du support, ou d’une modification de la couleur ou de l’aspect de la façade ? Il existe plusieurs types de nettoyage : gommage, hydrogommage, sablage, ponçage, nébulisation, traitement chimique, à haute pression…

Si des réparations sont en cause, l’intervention peut s’appliquer à des joints ou fissures de la façade, à des degrés plus ou moins importants de gravité.

Enfin l’aspect final sera-t-il donné par un revêtement hydrofuge, une peinture, un crépi, un revêtement plastique épais ou mince. Les cas particuliers du plâtre, qui demande un traitement spécifique ou des exigences spéciales (peinture anti-graffiti) sont autant de paramètres à intégrer au calcul.

Prix du ravalement de façade.



Le ravalement s’applique à tous les supports, qui sont très variables : brique, pierre, béton, bois, pour les matériaux de base, et enduits ou peintures pour les revêtements.

Outre ces aspects techniques, la configuration du bâtiment, son accessibilité, déterminante pour l’échafaudage, sont des considérations qui vont influer sur le prix.

Sur la base de toutes ces variables, on peut établir une fourchette de travaux située entre 35 et 100 € /m². Si la proposition du prestataire se base sur un calcul au m², le devis délivrera sans doute un montant global, incluant l’échafaudage, les assurances et garanties, plus ou moins étendues. Le prix est moins élevé si il s'agit par exemple de seulement de peindre une façade.


Précautions et avantages.



Le choix d’un entrepreneur doit se baser sur plusieurs considérations. Il est conseillé de demander 3 devis à des prestataires différents et de bien s’informer sur les garanties et assurances qu’ils présentent, examiner la clarté du devis (comprend-il l’échafaudage ?) et, si possible, se rendre compte de visu de travaux exécutés ailleurs. Ainsi, la tentation du moins disant sera peut-être reconsidérée et la décision prise en toute quiétude.

D’un point de vue administratif, le ravalement doit faire l’objet d’une déclaration de travaux en mairie. Si sa réalisation impose l’immobilisation d’une voierie, une autorisation est impérative. L’accord des voisins ou de co-propriétaires peut être, le cas échéant, également nécessaire.

Les bonnes nouvelles sont néanmoins au rendez-vous. Les travaux de ravalement sont soumis à une TVA de 7% seulement. Si les travaux pour une résidence principale ne sont pas déductibles des impôts, ceux d’un immeuble à usage locatif peuvent l’être des revenus fonciers. Lorsque le ravalement est accompagné d’une amélioration de l’isolation les crédits d’impôts sont possibles, ou s’ils contribuent à un renforcement de sécurité et de salubrité, une partie peut être subventionnée. S’informer auprès de l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat ou de sa mairie.


Pour vous faire une idée plus précise des prix, voici des estimations de devis ravalement façade réalisées par des professionnels.

 

Copyright © Devispro 2008-2013